Avec un coût annuel moyen de 15 000 €, être étudiant est loin d'être bon marché. Si certains se tournent vers les emplois étudiants au risque d'y perdre en efficacité dans sa formation, d'autres peuvent compter sur les aides venant de leur famille pour financer les frais d'inscription parfois prohibitifs ainsi que le matériel, informatique ou non, nécessaire à la poursuite de leurs études dans le supérieur.

Selon les filières et le type d'établissement, le coût de la vie étudiante peut rapidement devenir onéreux. A ce budget, s'ajouteront également les frais de transports et nourriture, mais aussi le coût du logement : la location d'un appartement est une dépense intrinsèquement liée à la vie estudiantine. Grâce à de subtiles acrobaties administratives, l'étudiant chanceux pourra obtenir des bourses et autres allocations logements destinées à l'aider dans le financement de sa vie étudiante.

Pour près de 90% des étudiants français, les aides au logement allouées par la CAF représentent moins de 300 € mensuels et les étudiants boursiers peuvent recevoir de 1 000 à 5 000 € par an.

Cependant, ces aides ne sont pas accessibles à tous les étudiants et sont rarement suffisantes pour leur permettre un niveau de vie décent. En tant que parent, vous souhaitez le meilleur pour votre ou vos enfants ; anticiper correctement cette période de la vie vous permettra de faciliter le financement de leurs études pour leur assurer une qualité de vie optimale.

Comme dit l'adage : "le plus tôt sera le mieux", ainsi, dès la naissance de votre enfant, vous pouvez commencer à épargner régulièrement de petites sommes qui constitueront une base solide pour financer les différents frais de la vie étudiante. Plusieurs solutions existent pour constituer ce capital : l'ouverture d'un contrat d'assurance-vie, la création de livrets d'épargne ou encore la constitution de patrimoine.

Ce dernier est une solution particulièrement intéressante. En utilisant les leviers fiscaux et financiers à bon escient, la création de patrimoine est le moyen idoine pour constituer un capital destiné au financement des études de vos enfants, il répond à ce titre à un besoin de prévention. Selon sa durée, son rendement et sa fiscalité, votre patrimoine vous octroiera des rentes régulières plus ou moins importantes qui se transformeront en solutions pérennes pour votre présent, votre avenir et celui de vos enfants.

En outre, le patrimoine que vous aurez créé pourra par la suite répondre à un objectif de transmission à vos descendants afin de leur léguer un capital déjà constitué, prêt à être rentabilisé pour leur assurer un avenir plus serein.

Ainsi, en optant pour la constitution d'un capital à travers la création de patrimoine, vous fournissez à votre progéniture de quoi vivre convenablement pendant la période d'étude tout en œuvrant sur du long terme pour leur garantir un niveau de vie confortable grâce à la transmission dudit patrimoine.