L'Occitanie a créé quatre fois plus d'emplois en cinq ans que le reste de la France

 Par Florine Galéron  |    |  452  mots
L'Occitanie et plus particulièrement la Haute-Garonne ont vu leur masse salariale augmenter depuis 2011.
L'Occitanie et plus particulièrement la Haute-Garonne ont vu leur masse salariale augmenter depuis 2011. (Crédits : Rémi Benoit)
Avec 28 000 emplois créés entre 2011 et 2016, l'Occitanie est l'une des régions les plus créatrices d'emplois en France selon une enquête de l'Urssaf. Mais cette croissance de la masse salariale est concentrée autour des grandes métropoles, les départements ruraux eux ont perdu beaucoup d'emplois.

Notre région fait partie des bons élèves en matière de créations d'emplois. "Sur cinq ans, les effectifs salariés en Occitanie ont progressé de 2,1%, soit quatre fois plus que la moyenne nationale qui est de 0,5%", relève Laurent Estampe, responsable du service statistique de l'Urssaf Midi-Pyrénées qui publie une enquête sur cette thématique. Cette performance en fait la deuxième région en plus forte croissance derrière la Corse (+4,3%) et à égalité avec l'Ile-de-France (+2,1%). Au total, entre 2011 et 2016, l'Occitanie a créé 28 000 emplois dans le secteur privé. Plus encourageant, la progression de la masse salariale a été particulièrement importante sur 2016, la dernière année observée pour l'étude, avec 19 700 emplois supplémentaires.

L'hôtellerie-restauration et l'aéronautique embauchent

Cette croissance de la masse salariale est surtout portée par les embauches dans l'aéronautique et le spatial. La fabrication de matériel de transport a en effet connu une hausse de 17,3%. Suivent le secteur informatique (+9,9%), les activités scientifiques et les services aux entreprises (+7,3%), les hôtels, cafés et restaurants (+6,8%) et le secteur santé-action sociale (+6,5%).

À noter tout de même que le BTP connaît une embellie depuis un an. "Entre le quatrième trimestre 2016 et le troisième de 2017, les effectifs dans le secteur de la construction ont progressé de 1,6% soit plus de 1 700 emplois supplémentaires", observe Laurent Estampe". Mais attention alerte-t-il :

"Seuls deux départements profitent de cette reprise des créations d'emplois : la Haute-Garonne et l'Hérault. Les autres voient leurs effectifs construction diminuer ou croître de manière très faibles".

 Une croissance concentrée autour des métropoles

Ce détail n'en est pas un puisque si l'on regarde l'évolution salariale département par département, on s'aperçoit que les créations de postes se font essentiellement autour des grandes métropoles, Toulouse et Montpellier. Ainsi, l'Urssaf note :

"Les créations d'emplois sur cinq ans en Occitanie sont concentrées sur trois départements : la Haute-Garonne, l'Hérault et le Tarn-et-Garonne".

Pour Laurent Estampe, "le Tarn-et-Garonne profite de sa proximité avec la métropole toulousaine". Ensuite, mis à part dans le Lot où la masse salariale est stable (+0,5%), les neuf autres départements de la région accusent des destructions d'emplois importantes. Par exemple, les Hautes-Pyrénées ont perdu en cinq ans 6,8% d'effectifs salariés, soit 3 600 postes supprimés.